LEÇONS DE COACHING AGILE

Tout le monde sait que l’une des premières tâches du Scrum Master est de rappeler à chacun les règles de Scrum. Tout cela est très gentil. Propre et net.

Mais qu’arrive-t-il quand cela n’est pas bien respecté ? Quand les règles sont violées ?

Réponse : pas très bien. La plupart des organisations qui implémentent Scrum le font de façon médiocre. Scrum est un jeu.

Et tous les bons jeux ont des règles. Scrum a des règles.

Ainsi, imaginons que vous êtes un sponsor, une partie prenante, qui réceptionne des livraisons d’une équipe Scrum. Disons que vous violez une règle de Scrum, n’importe laquelle, et que je suis le Scrum Master. Si vous ne respectez pas les règles du jeu comment puis-je vous considérer en bon joueur responsable de ce jeu ?

Ce problème apparaît chaque jour dans presque toutes les implémentations de Scrum. Scrum est implémenté. Mais personne n’est jamais d’accord. GROS PROBLÈME.

Aucune des personnes impliquées n’a en réalité examiné le Guide Scrum, et ainsi PERSONNE N’EST D’ACCORD POUR JOUER SELON SES RÈGLES. Parce que, non seulement personne n’a lu le Guide Scrum, mais personne ne leur a demandé de S’ACCORDER pour jouer selon les règles du jeu.

Dans ce scénario, le Scrum Master ne peut pas (répétons) ne peut pas être efficace.

Et Scrum va se révéler un gros désastre.

Alors voici ce que vous allez faire :

  • Vous allez imprimer une douzaine de copies du Guide Scrum.
  • Vous allez les lire.
  • Vous allez inviter toutes les personnes, absolument toutes, impactées par Scrum, À LIRE le Guide Scrum.
  • S’ils ne le veulent pas lire le Guide Scrum, vous allez traiter cela comme un obstacle à Scrum, et vous essayerez quelque chose, n’importe quoi, pour résoudre ce problème.
  • Vous allez inviter toutes ces personnes à s’accorder pour faire de ce guide la DÉFINITION de Scrum. Cela veut dire que quand quelqu’un parle de “Scrum” il fait référence à ce qui est décrit dans ce guide.
  • S’ils ne veulent pas s’accorder sur le fait que le Guide Scrum est la DÉFINITION de Scrum, vous traiterez cela comme un obstacle à Scrum, et vous essayerez quelque chose, n’importe quoi, pour résoudre ce problème. Demandez leur ce qu’il faudrait pour que cela soit possible. Écoutez attentivement. Faites tout ce qu’il est possible de faire pour les réintégrer, sauf s’il s’agit de négocier ne serait-ce qu’une partie du Guide Scrum.
  • Après qu’ils aient accepté que le Guide Scrum soit la définition de Scrum (ce qui est une belle réussite par ailleurs), vous allez ALORS les inviter à s’engager à le respecter. Pour les managers : ils vont respecter les décisions du Product Owner. Pour les Product Owner : ils vont accepter d’être responsable pour tout ce qui concerne le Backlog Produit. Pour l’Équipe : ils vont s’accorder à mener la Mêlée Quotidienne tous les jours. Etc. Etc. Etc.

C’est seulement après que ces accords soient en place que le Scrum Master sera capable de rappeler aux gens de suivre les règles de Scrum, et de les tenir responsables de cela.

Et cela sera bien.

Si vous participez à la mise en oeuvre de Scrum, et que vous n’avez pas fait les trois choses évoquées ci-dessous, vous ne pourrez vous en prendre qu’à VOUS-MÊME pour la folie qui s’ensuivra.

Donc : assurez-vous d’obtenir ces trois résultats. De les avoir validés…

[1] Toute personne impactée par Scrum a lu et examiné le Guide Scrum.

[2] Toute personne impactées par Scrum est d’accord pour dire que lorsque l’on parle de “Scrum”, on évoque ce qui est décrit dans le Guide Scrum.

[3] Toute personne impactée par Scrum (Managers, Sponsors/Parties prenantes, Product Owners, Équipes, Scrum Masters) est d’accord pour jouer selon les RÈGLES de Scrum décrites dans le Guide Scrum.

Rien de ce qui est dit ici ne sera facile. Mais tout cela est essentiel. Enfin seulement si vous voulez être efficace.

Et donc, ma recommandation à ce sujet est très simple : obtenez-le par écrit.

Parce que pour vous dire la vérité, vous allez en avoir besoin plus tard.

(<– Leçon précédente) (Table des matières)


Auteur : Daniel Mezick
Source : Get It In Writing
Date de parution originale : 14 Novembre 2017


Traducteur : Pablo Pernot
Date de traduction : 23/12/2017


Licence Creative Commons
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.