Bandeau rétrospective cœur d'agile

Chaque équipe peut s’améliorer. Dans le cadre du processus Scrum, chaque équipe se réunit régulièrement pour réfléchir sur l’itération passée et identifier les opportunités d’amélioration (au cours d’une conversation que nous appelons “rétrospective”).

J’ai récemment eu l’opportunité de faciliter l’une de nos rétrospective d’équipe et j’ai décidé de la baser sur le concept du cœur d’agile popularisé par Alistair Cockburn.

J’aime beaucoup le concept du cœur d’agile d’Alistair parce qu’il simplifie l’ensemble des valeurs, principes et préceptes agiles en 4 actions : collaborer, livrer, réfléchir, améliorer. Si une équipe agit en ayant à l’esprit ces 4 actions, l’équipe est agile. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un cadre de travail spécifique tel que Scrum, Kanban ou XP.

Cœur d'Agile

Quand l’utiliser :

Ce format s’avère particulièrement utile pour des équipe qui veulent réfléchir et améliorer leur agilité.

Préparation :

Avant la rétrospective, j’ai divisé notre tableau blanc en quatre sections. J’ai nommé chaque section avec chacun des termes suivants : collaborer, livrer, réfléchir, améliorer.

Comment procéder

Planter le décor

J’ai demandé tout d’abord aux membres de l’équipe s’ils étaient familiers avec le cœur d’agile. Personne n’en avait entendu parlé. Chouette - une opportunité d’apprentissage pour chacun d’entre nous.

Nous avons regardé une vidéo de 3mn d’un atelier d’Alistair pour en avoir une compréhension commune.

Puis, nous avons discuté ce que chacune des quatre actions signifie dans notre contexte. Par exemple, la collaboration s’applique à la fois aux interactions au sein de l’équipe et aux interactions avec les autres équipes.

Collecte des données

J’ai demandé à chaque personne d’identifier une force et une suggestion d’amélioration pour chacune des quatre actions. Cela a prit 10 à 15 minutes à chaque personne de noter leurs pensées sur des notes repositionnables et de les coller sur le tableau.

Cela s’est avéré utile d’utiliser une couleur pour les notes repositionnables relatives aux forces et une autre couleur pour les suggestions d’améliorations (voir image ci-dessous).

Pour notre équipe cela a été particulièrement difficile d’arriver à des suggestions d’améliorations pour l’action “Améliorer” (“Comment pouvons-nous améliorer notre processus d’amélioration”). Pas de problèmes. Nous avons décidé qu’il était mieux de ne pas se forcer à dire des choses.

Générer de nouvelles perspectives

Une fois que nous avons mis suffisamment de notes repositionnables, nous avons eu une discussion d’équipe. Nous nous sommes focalisés sur chacune des quatre actions l’une après l’autre.

D’abord, nous avons parlé de “Collaboration”, puis de “Livraison”, ensuite de “Réflexion” et enfin d’“Amélioration”.

J’ai regroupé les notes repositionnables ayant des idées similaires. Une conversation intéressante a émergé lorsque l’un des membres de l’équipe a identifié un item comme étant une force et un autre membre de l’équipe a identifié le même item comme étant une opportunité d’amélioration.

À travers cette conversation, j’ai noté des items d’actions potentielles sur le tableau pour pouvoir récapituler plus facilement.

Décider quoi faire

Après avoir discuté de chaque commentaire, nous avons revu les notes repositionnables et nous nous sommes mis d’accord sur les deux ou trois à essayer lors de notre prochain itération de deux semaines (“sprint”).

Nous pensons qu’il est utile de limiter le nombre d’actions à essayer afin que nous soyons en mesure de les garder à l’esprit tout au long du prochain sprint.

Clôturer la rétro

À la fin, nous avons récapitulé les points principaux de la conversation et avons reconfirmé les élements à essayer pour le prochain sprint sur lesquels l’équipe s’est mise d’accord.

Opinion :

Nous avons pensé qu’il s’agissait d’un format de rétrospective intéressant. Cela nous a permis d’apprendre un nouveau concept ensemble et d’utiliser immédiatement ce concept pour nous améliorer.

C’est un bon format à utiliser régulièrement, en alternance avec d’autres formats. J’aime bien me rappeler qu’être agile ne signifie pas suivre les règles d’un cadre de travail - l’agilité, c’est davantage un état d’esprit !

Voici une image de notre tableau blanc après avoir terminé cette rétrospective :

Tableau blanc de notre rétro


Auteur : Erik Matthia
Source : How To Use The Heart Of Agile For Your Next Retrospective
Date de parution originale : 10 Avril 2018


Traducteur : Nicolas Mereaux
Date de traduction : 27/05/2018


Licence Creative Commons
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.