« Portail LeSS < Portail Structure

Les Communautés de Pratiques sont des groupes de personnes qui partagent un intérêt commun, un ensemble de problématiques ou une passion sur un sujet, et qui approfondissent leurs connaissances et expertises dans ce domaine en interagissant sur une base continue [WSM02].

Les Communautés de Pratiques (CoP) sont ancrées dans l’auto-organisation. Elles n’apparaissent pas sur l’organigramme. La participation est volontaire, les personnes s’engagent parce qu’elles ont une passion pour apprendre ou contribuer.

Les organisations ne peuvent pas former des CoPs comme elles forment des départements ou des projets. Mais les organisations peuvent les encourager et les soutenir, avec des facilitateurs, une infrastructure IT, un budget.

Les CoPs et LeSS fonctionnent très bien ensemble ; tous les deux embrassent le volontariat et l’auto-organisation. Une CoP requiert un leader informel, nommé un coordinateur de CoP, qui émerge du groupe parce qu’il est passionné par le sujet. Une manière d’encourager les CoPs est de soutenir les coordinateurs de CoPs. Parfois, les activités de coordination deviennent un rôle à temps plein, et le coordinateur fait alors partie de l’unité de soutien. Cependant, soyez prudent avec les coordinateurs de CoPs à plein temps ; ironiquement, ils peuvent perdre le contact avec les pratiques… en ne pratiquant plus.

Nous avons travaillé avec une multinationale qui avait une CoP de ScrumMasters soutenue par le Siège de l’organisation. Elle comprenait des centaines de ScrumMasters discutant de problématiques en rapport avec Scrum sur leur liste de diffusion. Chaque année, ils organisaient un Scrum Gathering interne, qui était mené sous la forme d’une conférence open space.

Utiliser les CoPs pour l’apprentissage métier

De nombreuses organisations prennent conscience des CoPs en effectuant la transition vers des équipes pluridisciplinaires et en éliminant l’organisation matricielle. Nous sommes intervenus en tant que coachs chez Lockheed-Martin il y a quelques années aux premiers jours de leur adoption agile. Les groupes produits ou projets avaient préalablement été organisés en équipes fonctionnelles (analystes, testeurs, …). Les gens de Lockheed-Martin se sont rendus compte qu’en passant sur une approche agile, en éliminant la matrice organisationnelle, en adoptant des équipes pluridisciplinaires pérennes, un problème apparaissait dans l’apprentissage et le partage des connaissances propres à une fonction. Par exemple, ils se sont demandés “Comment les spécialistes en tests vont-ils apprendre, en tant que groupe, une nouvelle pratique de tests, s’ils sont dans le même temps répartis dans différentes équipes pluridisciplinaires ?”. Ils ont alors découvert les CoPs et mis en place un dispositif pour soutenir leur développement.

La culture d’apprentissage de Toyota est de “diffuser la connaissance latéralement”. Cette pratique est appelée yokoten (NdT : Comment faire Yokoten ?). La personne qui apprend quelque chose de nouveau ou améliore une pratique est responsable de son partage. Les gens de Toyota sont soutenus dans ce partage actif et cette recherche pro-active des idées et pratiques à travers les groupes et les sites. Le concept de CoP est similaire à yokoten.

Est-ce qu’une CoP ne serait pas une matrice organisationnelle déguisée ? Non, il y a bien une différence clairement conceptuelle entre les deux.

Les communautés de pratiques fournissent une approche différente fondamentale pour converger vers le même objectif. La structure matricielle se concentre uniquement sur l’attribution de l’autorité et la coordination des ressources en multipliant les relations de reporting. Elles ne créent pas de structures différentes pour des objectifs différents. Alors qu’une matrice a des relations de reporting, les communautés de pratique fournissent une structure d’un genre différent pour se concentrer sur la connaissance. Elles sont basées sur des relations collégiales, et pas sur des relations hiérarchiques. Même la communauté des leaders [coordinateurs CoPs] ne fait pas partie de vos chefs, mais de vos pairs. Cette combinaison de structures formelle et informelle est fondamentalement différente d’une matrice. [WSM02]


Auteur : The LeSS Company B.V.
Source : Communities - Large Scale Scrum (LeSS)


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date de traduction : 02/01/2017


Licence Creative Commons
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.